Commerçants et artisans : combien gagnent-ils ?

Actualité juridique

Imprimer cet article

Commerçants et artisans : combien gagnent-ils ?

Une étude publiée par la Fédération des centres de gestion agréés fait le point sur les revenus des artisans et des commerçants en 2011.

Malgré le contexte économique défavorable, 2011 ne serait pas une mauvaise année pour les petites entreprises du commerce et de l'artisanat. Leur activité et leur résultat courant moyen affichent en effet une hausse respective de 2,6 % (contre 0,9 % en 2010) et de 2,3 % (contre 2,1 % en 2010) comme le constate la Fédération des centres de gestion agréés (FCGA) dans la 18e édition de son recueil « Chiffres et Commentaires ». Une étude menée auprès de 193 000 TPE, représentant 75 professions du commerce et de l'artisanat et 11 secteurs d'activité.

À noter :  outre ces deux indicateurs économiques positifs, l'analyse de la FCGA souligne une baisse inquiétante des investissements réalisés en 2011 par les TPE du commerce et de l'artisanat (- 6,1 %) qui, selon elle, peut menacer la qualité de leur outil de production et affaiblir leur compétitivité.

Avant de donner le classement des revenus des différentes professions, l'enquête relève que le résultat courant brut (c'est-à-dire avant cotisations sociales dues par le chef d'entreprise), tous secteurs confondus, est en moyenne de 50 000 € en 2011 (contre 48 000 € en 2010). Toutefois, il chute à 42 000 € si l'on exclut les revenus élevés des métiers de la santé (pharmaciens, opticiens, prothésistes dentaires).

Un écart de revenu important entre les professions que la comparaison des résultats courants bruts par secteur d'activité montre avec plus de détails. La FCGA établit ainsi un classement des résultats des commerçants et des artisans répartis en 4 catégories :


- les professions qui gagnent moins de 33 000 € ;
Au nombre de 17, elles réalisent un résultat courant brut inférieur à 2 fois le Smic annuel brut (33 000 €). Les 3 professions en tête (l'antiquité-brocante, la cordonnerie et la restauration rapide) gagnent au plus 32 000 €.

- les professions qui gagnent entre 33 000 et 41 250 € ;
16 professions sont regroupées dans cette catégorie, avec à leur tête la maroquinerie (41 000 €), l'électroménager-TV-HIFI (41 000 €) et les cafés-restaurants (40 000 €).

- les professions qui gagnent entre 41 250  et 49 500 € ;
Les 3 premières des 25 professions qui composent cette catégorie gagnent 49 000 €. Il s'agit de la boulangerie-pâtisserie, de la charcuterie et de la maçonnerie.

- les professions qui gagnent plus de 49 500 € ;
Les plus hauts résultats courants bruts (supérieurs à 3 fois le Smic brut annuel) sont réalisés par 19 professions. Loin devant, les pharmaciens affichent un revenu moyen de 168 000 €. Suivis par les opticiens avec 93 000 € et les ambulanciers avec 79 000 €.

Article du 13/12/2012 - © Copyright SID Presse - 2012