Google Apps : fin du régime de faveur des TPE

Actualité multimédia

Imprimer cet article

Google Apps : fin du régime de faveur des TPE

Depuis quelques jours, Google n'offre plus la possibilité aux entreprises de moins de 10 utilisateurs de bénéficier gratuitement de sa suite bureautique en ligne.

Jusqu'à présent, les entreprises regroupant moins de 10 utilisateurs pouvaient s'inscrire sur Google et utiliser gratuitement ses applications en ligne (traitement de texte, tableur, messagerie, agenda…). Désormais, à l'instar des entreprises plus grandes, ces TPE ne peuvent plus profiter de ce régime de faveur et doivent, si elles souhaitent utiliser les programmes de Google, souscrire un abonnement payant. Cette décision, Google la justifie par le fait que l'offre gratuite ne pouvait satisfaire durablement les entreprises, notamment en raison de son espace mémoire limité ou encore de son absence de garantie de service. Des options qui, rappelle Google, sont proposées dans la version entreprises (Google Apps for business) de sa suite bureautique. Une version entreprises qui permet d'accéder à 25 Go de mémoire de stockage de courriel, de bénéficier d'un système de gestion centralisé des applications au niveau de l'entreprise, d'un service d'assistance, d'une  garantie de disponibilité des outils et d'une solution d'archivage et d'analyse des données. Selon les fonctions retenues, l'abonnement est facturé 4 ou 8 € par an et par utilisateur.

Quid des entreprises déjà utilisatrices ?

Ce changement n'a aucune incidence sur la situation des entreprises de moins de 10 utilisateurs bénéficiant déjà des Apps de Google. Ces dernières peuvent ainsi, à l'instar des particuliers, continuer à les utiliser gratuitement et en toute légalité.  

Article du 11/12/2012 - © Copyright SID Presse - 2012